Le Nouveau Souffle - Princes en guerre

basé sur le monde de Warhammer, les principautés frontalières
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionMOW

Partagez | 
 

 Les dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Macadam
Admin
avatar

Nombre de messages : 453
Age : 44
Date d'inscription : 05/12/2005

MessageSujet: Les dragons   Lun 02 Jan 2006, 06:01

Source : malpy

LES DRAGONS

Les Dragons sont d’anciennes espèces de reptiles. Ils sont antérieurs à l’avènement du Chaos, appartenant à un temps qui n’était pas encore dominé par le règne des créatures à sang chaud. Aujourd’hui ils sont peu nombreux et la grande majorité vit cachée. Les légendes abondent de Dragons dormant dans des caches souterraines et gardant les fabuleux trésors qu’ils accumulèrent durant leur longue vie. Les histoires populaires parlent d’un temps aujourd’hui révolu où les Dragons sillonnaient le ciel de l’Empire, portés par les courants d’air chaud, vers des destinations inconnues. Ceux qui vivent dans le Vieux Monde évitent les contacts avec les Humains et beaucoup attendent, plongés dans leur profond sommeil, l’appel qui les plongera au cœur de la dernière et apocalyptique bataille.

Les Dragons sont des créatures intelligence et capables d’utiliser les Vents Magiques. Ils varient dans leurs apparences et capacités à divers degrés, mais le classement populaire basé sur ces différences, la couleur surtout, est une erreur – la couleur d’un Dragon n’a aucune relation avec ses capacités ou taille. Il reste toutefois exacte que la couleur et les capacités d’un Dragon fait partie de son patrimoine génétique et que des familles draconiques ont été répertoriées par les érudits du Vieux Monde.

Physique : Les Dragons sont d’énormes créatures dont les membres antérieurs ont certaines capacités de manipulation. Ils ont des corps sinueux, un corps puissant et une longue queue et un cou gracieux. Beaucoup, mais pas tous, sont dotés d’ailes. Leurs peaux est écailleuse et extrêmement dure. La tête, osseuse, est élégamment chevaline. La couleur n’est pas un facteur déterminant pour la reconnaissance d’un Dragon, celle-ci se modifiant avec l’age, les habitudes alimentaires et le climat où demeure la bête.

Alignement : Les Dragons peuvent être de n’importe quel Alignement.

Règles Spéciales : Les Dragons sont des cibles de Grande Taille et mesurent plus de 4,5 m de long. Ils causent la Peur à toutes les créatures vivantes et la Terreur à celle de moins de trois mètres. Tous adoptent les modes d’Attaque suivant : quatre par Coup de Pattes/Ecrasement, une par Morsure et une Caudale. Les Dragons sont des créatures monstrueuses qui ignorent les protections des créatures en contact. Tous les Dragons disposent d’une Attaque par Souffle, la nature de celui-ci est déterminée de façon aléatoire en lançant 1D6 et en lisant le résultat de celui-ci dans la liste suivante.

1. Feu – La forme d’attaque la plus commune aux Dragons. Le Souffle Enflammé porte à une distance de 24 m et cause 2D6 Points de Dommage avec une Force de 4 (5 pour les cibles inflammables) modifiés par les Protections.
2. Vapeur – L’Attaque par ce Souffle entoure les cibles dans un nuage de vapeurs sulfureuses. Le nuage est empoisonné et réellement meurtrier. Il touche à une distance de 9 m et cause automatiquement 2d6 Points de Dommage avec une force de 3 sans modificateur d’Armure.
3. Glace – Ce souffle glacial à une portée de 18 mètres et cause automatiquement 2D6 Points de dommage de Force 0 sans AUCUN modificateurs, pas même l’Endurance.
4. Dessèchement – Le Souffle atteint toute forme de vie autre que les Morts Vivants, Créatures Ethérales et Démoniaque. La Portée est de 18 mètres et il inflige 2D6 Points de dommages d’une Force de 4 directement dans les Points de Blessure, sans modificateurs.
5. Acide – Le Dragon vomit un flot d’acide corrosif de grande puissance. La portée est de 18 mètres et le Souffle cause 1D6 Points de Dommage d’une Force de 4 directement dans les Points de Blessure, sans modificateurs.
6. Energie – Le Dragon est capable de projeter une boule de plasma à une distance de 28 mètres qui cause des Dommages de 1D6 Force 10. Cette boule de plasma est à traiter de la même manière que la Boule de Feu.

Les Dragons qui possèdent le Souffle Enflammé ont des chances de posséder dans le même temps d’aptitudes magiques. Lancez 1D6 et voyez le tableau suivant :

1-2. Le Dragon n’a aucun pouvoir.
3. Le Dragon a un Niveau de Magie.
4. Le Dragon a deux Niveaux de Magie.
5. Le Dragon a trois Niveaux de Magie.
6. Le Dragon a quatre Niveaux de Magie.

Un Dragon a accès à tout type de Magie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waaagh
Admin
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 41
Localisation : Terre d'accueil l'Aveyron
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Les dragons   Lun 02 Jan 2006, 12:07

Croyances populaires

«J'en avions jamais vu, quoiqu 'j'en avions entendu parler. Mon papet y jurait dur comm'fer qu'l'en avait vu un passer une nuit sul'champ. L'étions ben plus gross ' qu 'la grange du Jakob, avec des yeux comm' des feux d'forêt. L'a descendu d'un coup et pis l'a gobé une vache comme si qu'c'était unp'titpâté, parole. C'est c'qu'il a dit l'papet ; l'aimait bien sa p'tite gnôle, l'papet. »
Gerhard, paysan

« Magnifique au-delà de ma pauvre expression ! Je ne suis qu'un vieux soldat, il faudrait l'art d'un poète pour évoquer toute la majesté d'un dragon. De ma vie, je n'aurais espéré voir un wyrm du feu et encore moins combattre au côté d'une telle créature, mais la vie d'un mercenaire l'amène parfois à se joindre à d'étranges partis. Et c'est ainsi que je me suis trouvé au service du prince de Rémas, dans le même camp que le seigneur elfe Asarnil, accompagné de son dragon, Croc de Mort. Asarnil m'a expliqué que « Croc de Mort » était une traduction très sommaire du véritable nom du dragon. Peut-être bien, mais en attendant, c'était une description plutôt pertinente. Je ne peux dénombrer les ennemis que je l'ai vu mettre en déroute ou détruire de son souffle ardent, sans compter ses crocs et ses griffes. Croc de Mort est plus grand qu'une maison de ville et plus résistant qu'une forteresse. Une fois, j'ai vu un boulet de canon ricocher sur son cuir. Mais ce qui m'a le plus surpris chez lui, c'est qu'il possède le sens de l'humour. Lors d'une bataille contre des peaux-vertes vêtues de noir et de jaune que les gars appellent « gobelins de la nuit », un de leurs énergumènes est pratiquement venu s'écraser contre nos lignes avec sa chaîne et son boulet. Juste avant qu'il ne nous atteigne, Croc de Mort est descendu en rase-mottes, il a attrapé cet avorton hurlant par la peau du cou et il l'a relancé derrière ses propres lignes en lui faisant faire une magnifique parabole. Cela a déclenché une belle pagaille et les gobelins se sont égaillés dans toutes les directions en glapissant à pleins poumons. Au-dessus de nous, j'ai entendu ce géant qui produisait un « hruff-hruff » répété et j'ai réalisé que Croc de Mort riait en regardant la débandade. Car c'est ce que les gobelins ont fait. Le mépris amusé du dragon les a proprement démoralisés et ils se sont tous enfuis. »
Sergent Uhimr de Carroburg, chien de guerre

« Les plus ignobles des créatures, traîtres et maléfiques, voilà ce qu'ils sont. Malgré tous les ravages qu'ils font, ils ne sont rien d'autre que de vulgaires voleurs. Ils sont incapables de créer alors ils détruisent, ils brûlent les villages et mettent nos cavernes à sac. Ils attendent toujours le moment où nous sommes affaiblis, lorsque nous sommes assaillis par les gobs et les infects hommes-bêtes. C'est seulement alors qu'ils fondent sur nous pour nous attaquer. Une armure de gromril peut résister au feu du dragon et tous les nains sont accoutumés aux effets du feu, mais même les Fils de Grungni ont besoin d'air pour respirer. Les dragons le savent bien et ils cherchent à nous piéger dans nos cavernes et à les emplir de flammes. Il n'existe point de Livre des Rancunes qui ne contienne au moins quelques lignes consacrées au drakk et la plupart d'entre eux renferment plusieurs chapitres exclusivement dédiés à ce sujet.
Karga Fennasdottir, commerçante naine

« De tous les titres auxquels peuvent aspirer les braves, aucun n'est aussi honoré parmi les races du Vieux Monde, ni aussi rare, que celui de « Pourfendeur de Dragons » et avec raison. Les dragons sont pratiquement impossibles à tuer ; leur cuir dur comme le fer est capable de détourner les armes les plus puissantes. Sigmar lui-même, armé de Ghal-Maraz, réussit tout juste à blesser Abraxas, le Grand Wyrm. Si un héros parvenait à porter un coup fatal à l'un d'eux, il devrait encore affronter la rancune de la bête, car tous les dragons combattront amèrement pour emmener leur tueur avec eux dans le royaume de Morr. »
Axel Wissenburg, ménestrel itinérant

« Ils sont nos frères depuis la nuit des temps, ils sont l'expression la plus pure et la plus authentique de la force de vie que recèle ce monde. Autrefois, les deux étaient sillonnés de leurs gracieuses silhouettes et ils dansaient dans les courants ascendants qui soufflent par-dessus les montagnes, exécutant de complexes parades amoureuses qui étaient une joie à contempler. Ils se couchaient aux pieds de Vaul et réchauffaient ses forges de leur souffle incandescent. Quand nous sommes partis en guerre contre les forces du Chaos, ils ont emmené les plus grands de nos héros sur leur dos et ils furent toujours les premiers à engager le combat avec l'ennemi et les derniers à quitter le champ de bataille. Mais aujourd'hui, leurs forces diminuent, comme les nôtres, et leur chant qui s'évanouit n'est plus qu'un souvenir. Lorsqu'ils auront tout à fait disparu, je pense que nous disparaîtrons aussi et peut-être que ce n'est que justice. »
SITHAEBRON, SEIGNEUR DES DRAGONS DE CALEDOR

« C'était la plus grande créature vivante que j'ai rencontrée de ma vie et j'ai voyagé plus loin que n'en rêvent la plupart des hommes. Il était tout en muscles et en écailles et sa masse ne comportait pas la plus petite parcelle de graisse, pour autant que j'aie pu voir. Il se déplaçait avec tant de grâce mortelle que, bien que la dernière et valeureuse attaque de Varek lui ait causé une profonde blessure, il continuait à glisser sur le sol de la caverne dans une souple ondulation que rien ne semblait pouvoir interrompre. Dans l'espace confiné de la caverne il tenait ses ailes membraneuses serrées le long de son corps, mais elles frémirent un peu lorsqu'il se redressa face à nous. Ses griffes étaient plus grandes qu'un homme, la plus petite de ses dents était longue comme mon avant-bras. Sa queue était une arme de chair et d'os barbelé, coupante comme un rasoir Je pouvais sentir le remugle ignoble de la malepierre dans son haleine, toute sa tanière en était empuantie. Ses yeux luisaient de folie et de haine. Tout mon instinct me criait de m'enfuir le plus loin possible de lui en hurlant. Si je n'avais déjà eu la mauvaise fortune, en une occasion, de me trouver face à un démon majeur du Chaos, j'aurais pu jurer par Sigmar que c'était l'être le plus effrayant que j’aie jamais combattu. En tout cas, il remportait la seconde place sans difficulté. »
Félix Jaeger, extrait de Mes Voyages avec Gotrek, vol III (Les Éditions d'Altdorf, 2505)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mow-lvp.forum2jeux.com/
Waaagh
Admin
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 41
Localisation : Terre d'accueil l'Aveyron
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Les dragons   Lun 02 Jan 2006, 12:08

De l'avis des érudits

Même si tout le monde a entendu parler de la taille impressionnante des griffes et des dents des dragons, le Plus fameux de tous leurs attributs reste leur souffle enflammé. Capable de raser des villages entiers et de réduire en cendres un chevalier en armure complète, le souffle des dragons est universellement craint ; cependant, dans les cercles d'érudits, les spéculations sont nombreuses quant au moyen qu'ils emploient pour produire leurs flammes.

« II semble qu'ils soient capables d'enflammer l'air lui-même, ce qui a fait naître l'hypothèse selon laquelle leur souffle est, en fait, d'origine magique. Une supposition qui est certainement corroborée par le fait qu'on n'a jamais entendu parler, dans aucune histoire, d'un dragon se trouvant « à cours » de feu. S'ils étaient pourvus d'un organe interne produisant un combustible d'une nature ou d'une autre, ils pourraient, vraisemblablement, perdre leur flamme. Je ne connais aucune source naturelle de chaleur, excepté les roches incandescentes des volcans, qui puisse à la façon du souffle d'un dragon faire fondre les pierres facilement. J'ai également entendu parler de dragons qui ont été touchés par le Chaos de telle façon que leur souffle a en quelque sorte été corrompu par ce contact, je ne sais comment, et qu'il porte la puanteur de la malepierre. Je dois avouer que je ne suis pas certain que ceci puisse être un argument en faveur de la nature magique ou naturelle du feu du dragon, mais ce n'en est pas moins intéressant. Pourquoi cela est-il important ? Je vais vous le dire. Si vous devez un jour affronter des dragons à la guerre et que leur souffle est d'origine magique, vous pourriez alors être capable de le dissiper comme vous le feriez de tout autre enchantement ennemi. Voilà qui demande à être approfondi, pas vrai ? »
Aponymous Rone, maître sorcier du collège Lumineux

Que cela soit un effet secondaire de leur souffle ou de leurs immenses besoins en nourriture, les environs de la tanière d'un dragon se transforment généralement en désert désolé, dépourvu de toute vie à l'exception de quelques plantes rabougries. Aucun bruit ne rompt le silence qui y règne car tous les animaux et les oiseaux fuient la région, la laissant vide et silencieuse. En règle générale, dans le Vieux Monde, ceux qui sont assez audacieux pour partir en quête de dragons sont soit des tueurs nains en quête d'une noble mort, soit de stupides chercheurs de trésors espérant s'approprier une partie de la grande fortune que tout dragon semble posséder.

« Les dragons amassent un trésor pour séduire une compagne. Plus le trésor est important, meilleures seront les chances du dragon qui le détient d'attirer une partenaire pour se reproduire. Typiquement, les plus grands trésors ont été soit acquis par la force des armes, soit obtenus en paiement. Oui, j'ai bien dit en paiement. Il est vrai que de nombreux dragons se sont emparés de leur trésor par la force brutale, le plus souvent en le dérobant à notre peuple, mais il y a très longtemps les dragons étaient nos amis et nos alliés. Ils nous ont aidés à creuser nos cavernes et ont aidé les Maîtres des Runes à forger un certain nombre de nos runes majeures. En échange, nous avons fabriqué pour leur plaire des trésors d'une beauté sans pareille. Vous avez sans doute entendu dire que nous, les nains, avons perdu le savoir qui nous a permis de forger certaines des plus puissantes runes de l'ancien temps ? Sottises. Depuis quand un nain pourrait-il oublier une chose de valeur ? Non, nous savons toujours comment les fabriquer, mais certaines des plus grandes runes ne peuvent être serties dans le gromril que grâce au feu du dragon et après les nombreuses trahisons dont nous avons été victimes, nous ne faisons plus confiance aux drakks. »
ULTHER HARGINSSON, Maître du savoir des nains

La race des dragons semble être extrêmement malléable, capable de s'adapter à son environnement au fil du temps. Il existe des histoires qui parlent de dragons des forêts dont le corps mince et sinueux leur permet de se déplacer entre les troncs rapprochés des arbres et dont les écailles ressemblent à des feuilles mortes. Les dragons de la Terre du Froid ont tellement changé depuis leurs origines que leur souffle a perdu son feu et qu'il s'est transformé en un nuage de vapeur noire et corrosive qui peut vous faire fondre la chair sur les os. Bien évidemment, ceux qui ont subi les plus grandes modifications sont ceux qui sont tombés sous l'influence du Chaos.

« Tous les dragons bicéphales du Chaos sont les descendants de Galrauch, mais les dragons qui se sont tournés vers le Chaos ne sont pas tous de sa lignée. Les récompenses que nous accorde le Chaos sont nombreuses, pourquoi les dragons ne seraient-ils pas tentés eux aussi, tout autant que les humains ? Les dragons qui se tournent vers les ténèbres sont des êtres pernicieux et intelligents qui se délectent de la douleur d'autrui. Il m'est arrivé, en quelques occasions, de m'allier avec leur espèce. Mais je n'ai jamais eu aucune confiance en aucun d'eux, car à leurs yeux tous les membres des autres races sont des créatures inférieures et des instruments insignifiants. C'est une attitude que j'admire, je dois l'admettre. »
Dr. Athren Abolas, instigateur du Changement

Il existe une autre catégorie de dragons que même les plus braves craignent d'évoquer : les dragons morts-vivants. Dans les temps anciens, lorsqu'un dragon se sentait las du monde, il s'en allait au loin, bien au-delà des Montagnes du Bord du Monde, dans un vaste désert du sud qu'on appelle la plaine des Os. Et là, il s'allongeait parmi les restes de ses ancêtres et il décidait de mourir. Quand Nagash, le grand nécromancien, conduisit son terrible Rituel de l'Éveil, une parodie de vie s'insinua dans les ossements des dragons défunts et ils s'envolèrent grâce à leurs ailes déguenillées, en quête de proies. Avec la défaite de Nagash, ils s'effondrèrent à nouveau, mais une fois que certaines puissances sont libérées, il est très difficile de les renvoyer là d'où elles sont venues. Les nécromanciens et les vampires dotés d'une grande volonté et qui maîtrisent les connaissances adéquates peuvent encore commander aux dragons morts de se lever pour les diriger selon leur bon vouloir.

«Je pensais qu'il me restait peu de plaisirs à expérimenter dans ce monde, et certainement aucun qui vaille la peine de se fatiguer à l'obtenir. Je dois pourtant confesser que j'ai éprouvé une profonde excitation lorsque j'ai soumis Agorak le Silencieux à ma volonté pour la première fois. Mais, pour aussi délicieuse qu'elle soit, cette sensation n'était rien comparée à la joie que j'ai ressentie lorsque j'ai finalement eu l'occasion de le lâcher sur mes ennemis. Il n'y a rien de tel qu'un dragon pour insuffler la peur dans le cœur des hommes. Et c'est encore mieux s'il est mort-vivant. »
Constantin von Carstein, Seigneur Vampire

Cela fait des milliers d'années maintenant que, pour un laps de temps donné, il n'y a pas plus d'une poignée de dragons en activité dans le monde. Dans le Vieux Monde, il n'y en a jamais que deux ou trois à être éveillés au cours d'une même période et ils se contentent généralement de rester au voisinage de leur antre. Mais on entend des murmures dans le vent, qui parlent des Jours du Déclin et il existe une prophétie séculaire au sujet de tous les dormeurs qui se réveilleront pour engager la dernière bataille contre le Chaos.

«J'arpente les Chambres du Rêve et je ressens un changement dans le souffle du vent. Dans le rythme de leur sommeil paisible, je peux lire des présages. Minaithnir me dit lui aussi qu'il sent ses frères remonter vers la conscience. J'habite l'espoir et la crainte. L'espoir que mes frères et sœurs draconiques s'affranchiront de leur sommeil majestueux pour s'élever à nouveau et que les seigneurs de Caledor chevaucheront encore les dragons pour aller au combat, comme dans les temps anciens. Et la crainte que lorsque nous le ferons, si nous le faisons, cela ne soit notre dernière chevauchée. »
IMRIK, PRINCE DRAGON DE CALEDOR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mow-lvp.forum2jeux.com/
Waaagh
Admin
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 41
Localisation : Terre d'accueil l'Aveyron
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Les dragons   Lun 02 Jan 2006, 12:09

D’après les dragons eux-mêmes

« Quand les Anciens Slanns ont pour la première fois façonné leurs Portails dans la substance même des étoiles, j'étais là pour les assister dans leurs travaux. Je suis venu du fond des âges, j'ai observé l'ascension et la chute de vos races moindres et de vos civilisations. J'ai anéanti des chevaliers et des cités, brûlé des champs entiers et mis des armées en déroute dans mes jeunes années. Je pourrais vous en dire beaucoup sur ce que vous avez oublié du monde et plus encore sur ce que vous n'avez jamais su, mais je ne pense pas que je le ferai. Vous et vos semblables n'avez d'autre utilité que de m'offrir un peu de distraction et quelques élégantes babioles, de temps en temps, pour orner mon repaire. Rien chez vous ne me paraît vraiment digne d'intérêt. »
Brinrairdih, souvent appellé « la Tempête Rugissante », Dragon vénérable

« Comparées à nos vies, les vôtres ne sont que des étincelles qui volettent devant un brasier. Pourtant quelques-uns d'entre vous dansent avec tant de grâce dans les ténèbres que je ne peux m'empêcher de les remarquer. J'ai vu des merveilles naître des forges des nains, de l'habileté des elfes et même du courage des humains. Je soupçonne qu'il y a là une tranquille admiration mutuelle. J'ai observé les images qui ornent les boucliers de vos plus puissants guerriers et embellissent vos étendards. Il me semble que, quand nous aurons disparu, nous vous manquerons. »
Tinairath l'Aquilon, dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mow-lvp.forum2jeux.com/
Waaagh
Admin
avatar

Nombre de messages : 380
Age : 41
Localisation : Terre d'accueil l'Aveyron
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Les dragons   Lun 02 Jan 2006, 12:09

LES DRAGONS :

De toutes les créatures qui rôdent à travers le Vieux Monde, rares sont celles qui atteignent la puissance considérable des dragons ou imposent le respect et la terreur suscités par ces imposantes bêtes reptiliennes dotées de grandes ailes résistantes et d'écaillés dures comme le roc. La plupart sont des quadrupèdes, mais certains n'ont que deux pattes. Presque tous ceux qui vivent au sein de l'Empire se terrent dans les entrailles des Montagnes du Bord du Monde et sommeillent pendant des siècles dans leurs cavernes hermétiques. Il s'agit d'une race ancienne, en voie d'extinction, issue d'une époque révolue. Seuls quelques dragonnets ont vu le jour au cours des mille dernières années. Il n'en reste pas moins que la puissance des dragons semble s'amplifier avec l'âge et que ceux qui subsistent, auront peut-être un rôle à jouer dans les événements historiques futurs de ce monde. Chaque dragon est unique, si bien, qu'il est délicat de prévoir ce que va faire tel ou tel spécimen au cours d'une bataille. De toute manière, la plupart des combattants ne survivent pas à un tel affrontement, si bien que les conseils restent rares.


DRAGONS – compétences et caractéristiques warhammer –

Compétences : Charisme, Commandement +20%, Commérage, Connaissances académiques (histoire) +20%, Connaissances générales (dragons +20%, elfes +10%, nains), Escalade +10%, Évaluation +10%, Fouille,Intimidation +20%, Langue (quatre au choix), Perception +20% Talents : Acuité visuelle, Coups assommants, Coups précis, Coups puissants, Écailles (5), Puissance imparable, Sain d'esprit, Terrifiant, Vision nocturne, Vol Règles spéciales :
•Attaques déchirantes : les armes naturelles du dragon sont extrêmement tranchantes, ce qui leur confère les attributs percutante et perforante. •Multiplication des attaques : les dragons sont capables d'attaquer de tant de manières, morsure, griffes, queue, voire ailes, qu'ils peuvent effectuer deux attaques dans le cadre d'une attaque standard au lieu d'une seule.
•Souffle de feu : les dragons peuvent exhaler du feu au prix d'une action complète. Utilisez le gabarit de flammes. Les créatures affectées subissent une attaque d'une valeur de dégâts de 8. Le souffle de certains dragons prend cependant une forme différente, comme un nuage de gaz acide ou un miasme noir. Dans les faits, les règles restent les mêmes. Armure : aucune
Points d'Armure : tête 5, bras 5, corps 5, jambes 5 Armes : ailes, crocs, griffes, queue Perspective d'Éradication : Impossible

(le bestiaire de warhamer 2nd édition - un excellent ouvrage)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mow-lvp.forum2jeux.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dragons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dragons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dragons du Vol Noir
» MTG : Duel Decks: Knights vs. Dragons
» [Lego] Dragons Universes : Copie des HF signée MegaBloks ?
» Guilde Donjons & Dragons
» Duel Deck : Knights Vs Dragons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Nouveau Souffle - Princes en guerre :: Le coeur des tempêtes :: Echanges d'informations-
Sauter vers: