Le Nouveau Souffle - Princes en guerre

basé sur le monde de Warhammer, les principautés frontalières
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionMOW

Partagez | 
 

 Promesse tenue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maléfices
manoeuvre


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/12/2005

MessageSujet: Promesse tenue.   Mer 28 Déc 2005, 05:34

Les sommets déchiquetés des montagnes noires jetaient leurs ombres inquiétantes sur le camp des trolls.
Les immenses créatures, grossières parodies d’humanité, se réunissaient autour de leur Roi installé sur un trône de bois et d’ossements devant l’entrée d’une caverne.
Le Roi était le troll le plus répugnant qu’Ixy n’avait jamais vu.
Plus imposant que les autres, Obèse, la gueule bouffie, de la bave épaisse coulait entre ses crocs jaunâtres.
D’une main il tenait une immense faux, de l’autre il caressait le corps d’une elfe recroquevillée sur ses grosses cuisses.
La tribu faisait défiler devant le trône des hommes et des femmes issues de divers peuples civilisés.
Des marchands et des aventuriers tombés malencontreusement entre les griffes de ces monstres mangeurs de chaire fraîche.
A coté du trône, un immense chaudron exhalait une épaisse fumée couleur de cendre, un troll mélangeait l’immonde mixture, il plongeait parfois le doigt dans l’épais liquide et le suçait en arborant un rictus de satisfaction.
L’odeur nauséabonde de la mixture parvint jusqu’à Ixy qui serrait de plus en plus fort la garde de son épée à deux mains, les larmes lui montèrent aux yeux.
Ce serait de la folie de les attaquer maintenant…

La procession d’esclaves ne semblait pas vouloir finir, le Roi des trolls sélectionnait certains prisonniers qui etait mis de coté, non loin du grand chaudron…
Le vent se leva et chassa la fumée, derrière celle-ci Ixy cru voir la silhouette d’un redoutable géant des montagnes mais ce n’en était pas un.
Elle fut plus horrifiée que soulagée en se rendant compte que ce n’était pas un géant mais une grande idole de bois et de cordes tressées qui dominait le campement.

Creuse, la statue maléfique était remplie des restes des festins impies des trolls.
Des ossements, par milliers, de toute taille et de tout genre donnait corps au dieu immonde vénéré par ces créatures dégénérées.

Ixy s’adossa contre le rocher qui lui servait de cachette et ferma les yeux.
Elle leva son épée et posa le plat de la lame contre son front.
Les larmes ruisselaient à présent le long de ses joues, des larmes de colère.
Elle tremblait de tout son corps, pas de peur mais de rage.

Le vent changea de sens, elle se trouvait maintenant enveloppée par l’ignoble fumée.
C’était maintenant ou jamais.
Ixy chargea.

Profitant de ce camouflage inattendu, elle traversa les rangs des trolls et des esclaves.
Personne ne l’aperçut avant qu’elle ne prit appuie sur la première marche du trône et qu’elle ne leva son immense épée au-dessus d’elle.
Stupéfaite, la tribu se contenta de regarder la furie abattre son arme de haut en bas sur le crâne de leur roi.
Aveuglée par la fumée et les larmes, Ixy ne comprit qu’elle avait occis sa cible seulement quand son épée se figea dans le bois de l’assise du trône et que l’acide stomacal de la créature gicla sur elle.
Coupés en deux le roi et l’elfe esclave glissèrent doucement du trône dans un horrible gargouillis couvert par le crépitement des chaires qui brûlaient sous l’effet du puissant acide gastrique troll.

Ixy, dans sa fureur, avait oublié de prendre en considération la jeune elfe…
L’horreur de son geste la figea sur place, elle lâcha son épée déjà presque entièrement rongée par les fluides corrosifs et elle tituba en arrière.

Elle ne remarqua même pas que son bras droit et sa jambe droite étaient en train de brûler.
Les trolls toujours immobiles contemplaient la guerrière colossale qui se tenait devant les restes de leur maître.
Lorsque la colère commença à s’estomper, la barbare remarqua enfin ses terribles blessures.
Elle accueillait la douleur fulgurante, annonciatrice d’une mort presque certaine, avec soulagement.
Malgré le sacrifice de la pauvre elfe qui serait de toute façon morte, elle ressentait enfin une certaine délivrance.
La promesse faites par son frère avait été honorée par son épée, elle pouvait mourir en paix.

Elle s’écroula en arrière, son corps fumait, la jambe droite et le bras droit consumés par les fluides de son ennemi enfin détruit.
Allongée sur le dos, elle ne sentait plus qu’un froid intense, elle ferma les yeux.
Les trolls enfin sortis de leur torpeur s’avançaient vers elle, elle les entendait et elle n’en avait cure.
Qu’ils la dévorent ! Elle avait accomplit son devoir de tueuse de trolls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erha
Admin
avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: Promesse tenue.   Mer 28 Déc 2005, 08:55

...les yeux révulsés surplombant le village des trolls, Abigaelle laissait sa voix se faire porter par les vents qui s'engoufraient dans le renfoncement rocheux, la furie humaine venait de trancher violament le plus gros d'entre eux à même son trone avant de s'écrouler lourdement au beau milieu de la marée verte. La longue robe ébène et pourpre flottait au vent alors que la voix de la sorcière se faisait plus puissante couvrant les hurlements des trolls qui s'acharnaient sur la dépouille de la guerrière qui venait d'occir leur chef.

"Ya na kadishtu nilgh'ri stell'bsna nyogtha,
K'yarnak phlegethor l'ebumna syha'h n'ghft"


Son timbre de voix s'était assombrit, les bras tendus devant elle, Abigaelle se trouvait agitée de spasmes alors que la magie affluait dans ses chairs et son esprit. Quelques créatures venaient de se retourner vers elle au son de la liturgie puissante. Ils chargeaient lourdement au moment ou l'amas de tentacules noirs surgissait des mains jointes de l'ensorceleuse, les trolls s'empètraient dans la masse grouillante qui envahissait maintenant tout le village et tournaient des regards haineux vers cette seconde femelle qui osait les provoquer. Tout les muscles crispés, le corps animé de tremblements, la sorcière incantait à nouveau, regroupant les vents magiques en un tourbillon sombre qui la cernait de toute part.

"Ya hai kadishtu ep r'luh-eeh nyogtha eeh,
S'uhn-ngh athg li'hee orr'e syha'h."


Le flot de flammes venait de se liberer des mains ouvertes d'Abigaelle, et se deversait avidement sur les créatures etreintes dans le carcan de magie tentaculaire. Le camp flambait alors que les trolls hurlaient leurs agonies, au milieu du brasier on pouvait encore distinguer le corps sans vie de l'humaine luisant faiblement, étrangement à l'abri des flammes. Le regard de la femme se dirigeait vers la guerrière alors que les dernieres victimes du fleau de feu brulaient encore. S'appuyant sur une longue lance, la magicienne s'avancait lentement, fortement éprouvée,agitée d'une respiration irrégulière. Elle traversait le charnier ne semblant pas se soucier de l'odeur ou du feu pour se retrouver aux cotés de la dépouille de la furie.

Les derniers foyers s'eteignaient alors que la cavalière en robe longue s'éloignait du camp dévasté avec le corps décharné et déformé de ce qui avait été la chasseuse de trolls...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Promesse tenue.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une promesse tenue
» EA attaqué pour promesse non tenue pour Battlefield 3
» Tenue d'un Conseil de la Horde
» Tenue rp "noire" en plaque (all lvl :P)
» Tenue de druide (solstice) et sacktue de la liberté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Nouveau Souffle - Princes en guerre :: Le coeur des tempêtes :: Le rivage ...-
Sauter vers: